Vignettes sonores Mazure

Fort de la présence d'une grande diversité de milieux, le site accueille une biodiversité exceptionnelle à préserver. Près de 100 espèces végétales ont été inventoriées sur le site dont 12 sont protégées. Concernant la faune, au moins 60 espèces évoluent dans les landes et tourbières de la Mazure dont 19 sont protégées.

 Les portes de l'Enfer sur Terre... voilà comment étaient considérées les tourbières il y a plusieurs siècles!

 Chaque année depuis 2008, un berger, deux chiens et un troupeau de 300 brebis parcourent de juin à septembre les landes et tourbières de la Mazure comme le faisaient les anciens.

 L'eau est une ressource que les paysans ont toujours su valoriser. Des traces d'aménagements passés témoignent encore aujourd'hui de l'ingéniosité paysanne.

 Pour fabriquer une tourbière il vous faut un climat aux précipitations importantes et températures basses, une fosse dans laquelle stagnera l'eau froide et acide et des feuilles mortes. laissez reposer plusieurs centaines d'années.

 Le partenariat mis en place sur le site a pour objectif de restaurer et maintenir la biodiversité du site. plus la diversité des milieux est grande, plus un site naturel peut accueillir un grand nombre d'espèces.

 Au 19è siècle, les milieux ouverts (landes, prairies, pelouses, tourbières) prédominaient le paysage, les forêts étaient quasiment inexistantes (environ 2% du territoire). Avec l'industrialisation, les forêts ont pris le pas sur ces espaces. Aujourd'hui, le pâturage des brebis permet la réouverture de ces espaces colonisés par les sapins.

Marius Vazeilles (1881-1973), garde général des Eaux et Forêt de 1912 à 1919 puis expert forestier, a été l'un des porteurs du développement forestier en Limousin. Au lendemain de la première guerre mondiale, il a soutenu le concept de "reboisement paysan", qui alliait la sylviculture à l'élevage dans une démarche de gestion de l'espace forestier.

 L'Engoulevent d'Europe, le Damier de la Succise, le Lézard des souches, le Circaète Jean-le-Blanc et leurs copains vous attendent à cette borne.

 Un écosystème et un système complexe régi par des interactions entre un milieu naturel (habitat), des êtres vivants (animaux, végétaux, champignons, bactéries...) et leur environnement.

 Plusieurs espèces végétales présentes sur le site possèdent des propriétés médicinales et homéopathiques. 

Les Landes et tourbières de la Mazure n'étaient initialement pas destinées à être valorisées. En effet, l'ancêtre de EDF en avait fait l'acquisition pour créer une retenue hydroélectrique. Aujourd'hui, EDF et le Conservatoire des Espaces Naturels du Limousin sont en étroite collaboration, abandonnant ainsi tout projet de barrage.

 L'utilisation par l'Homme de la force motrice de l'eau pour moudre les céréales a été un véritable symbole de progrès. Auparavant, seules les forces humaines ou animales actionnaient les moulins dits "à sang" où le labeur était aussi pénible qu'accablant.

 Les ruisseaux de Beauvais et de Haute Faye constituent un habitat d'une grande richesse. Ils accueillent notamment trois espèces végétales particulièrement rares et protégées car dépendantes des eaux de très bonne qualité.

 Pour exploiter au mieux leurs terres, les paysans réalisaient des aménagements rustiques mais solides.

 Les portes de l'Enfer sur Terre... voilà comment étaient considérées les tourbières il y a plusieurs siècles!

Mentions légales